tout savoir sur la préparation à la naissance

Se préparer à la grossesse, préparation à la naissance

L’objectif de la préparation à la naissance est de s’informer pour tout savoir sur la grossesse et de trouver les réponses à ses questions.

Les questions les plus fréquentes en consultation concernent les maux de la grossesse. Quand on ne sait pas à quoi s’attendre, notamment quand on est enceinte pour la première fois, il est normal de s’interroger sur la normalité ou pas de ce que l’on ressent. Les doutes et les interrogations peuvent conduire à l’inquiétude voire à l’angoisse. D’où la nécessité de se tourner vers un professionnel, pour ne pas laisser l’anxiété gâcher sa grossesse, ni le stress impacter le fœtus.

Pourquoi se préparer à la grossesse

Après 2 grossesses extrêmement difficiles à vivre, pendant lesquelles je ne me suis sentie, ni conseillée ni soutenue, par les professionnels de santé, je me suis spécialisée dans l’accompagnement des femmes enceintes. Pendant plusieurs semaines, j’ai eu l’opportunité d’effectuer mon stage d’application à la maternité de l’hôpital Louis Mourier. J’ai pu approfondir mes connaissances médicales sur la grossesse et avoir une vision précise de la prise en charge actuelle des femmes enceintes offerte à l’hôpital. J’en ai aussi tiré la conclusion que le suivi est la plupart du temps purement médical. La future maman, son état psychologique, son stress ou ses doutes, sont totalement occultés. Alors que l’on connaît l’impact que ces éléments peuvent avoir, sur le bon développement fœtal, sur l’accouchement et sur le lien maman-bébé.

Les femmes enceintes ont besoin d’être écoutées et de pouvoir librement s’exprimer. Or, pendant une consultation, que ce soit auprès d’un gynécologue, d’une sage-femme ou d’un échographe, le temps est dédié aux contrôles médicaux. Et bien souvent la femme enceinte n’ose pas poser les questions.

Pendant l’accompagnement que je propose, que les rendez-vous aient lieu chaque semaine ou chaque trimestre, vous obtiendrez toutes les informations utiles que vous recherchez. Comment soulager les maux de la grossesse, éviter les vergetures, limiter la prise de poids, etc… Mais aussi quel matériel acheter, quelle maternité choisir, etc…

Grossesse et alimentation

Quand on est enceinte, les besoins nutritionnels sont augmentés. Bien qu’il ne soit pas nécessaire de manger pour 2, l’alimentation doit apporter l’ensemble des nutriments nécessaires au développement du bébé. Certains sont essentiels au bon développement du bébé, comme la vitamine B9, qui contribue à éviter le spina bifida, ou l’iode.

Pendant les 9 mois, les modifications vont être physiques et bien visibles, mais aussi physiologiques. C’est-à-dire que certains organes vont davantage être sollicités, comme la thyroïde par exemple. Les marqueurs sanguins vont évoluer. On observe souvent une chute du taux de fer et une anémie, contribuant également à la fatigue ressentie. Il faut donc adapter son alimentation dès le début.

L’alimentation permet aussi de se protéger contre les infections. En effet, le système immunitaire est impacté et moins efficace. Cela rend la femme enceinte plus à risque d’attraper une infection, alors que les traitements sont très limités.

En cas de risque d’accouchement prématuré, de mise au repos à cause des contractions ou de stress, certains aliments seront privilégiés pour leurs apports spécifiques, notamment en minéraux, alors que d’autres seront à éviter.

Préparation à la naissance et perturbateurs endocriniens

Un perturbateur endocrinien est une substance étrangère au corps, ayant la capacité d’altérer le fonctionnement du système endocrinien. Cette substance ou ce mélange de molécules a des effets négatifs sur la santé de la personne exposée et, quand il s’agit d’une femme enceinte, sur la santé de son futur enfant. Les perturbateurs endocriniens peuvent ainsi diminuer la fertilité de l’enfant à naître. Les bébés les plus exposés peuvent naître avec des malformations génitales ou un faible poids de naissance. Les petits garçons seraient d’ailleurs les plus à risques.

On les trouve malheureusement partout autour de nous. Dans l’eau, dans l’air, dans l’alimentation, dans les produits industriels, l’ameublement, les jouets…

En tant que futur parent, vous voulez le meilleur votre enfant. C’est pourquoi je propose des ateliers d’une heure à domicile, pour vous sensibiliser aux perturbateurs endocriniens présents dans votre logement. L’objectif sera aussi de vous proposer à chaque fois une alternative saine.

Les thèmes abordés sont les suivants :

  • Le logement,
  • La chambre de bébé,
  • La salle de bain,
  • La cuisine,
  • Les produits ménagers,
  • Les produits de soin et cosmétiques,
  • Les produits d’hygiène du bébé,
  • Les vêtements de bébé,
  • Les jouets.

Grossesse et accouchement

A l’approche de l’accouchement, il faudra réfléchir de quelles manières vous souhaiterez vous préparer à l’accouchement.

La préparation à l’accouchement avec la sophrologie est complémentaire à celle effectuée par la sage-femme. Elle permet de s’y préparer progressivement :

  • Pour se sentir en confiance le jour J,
  • Pour maîtriser un certain nombre de techniques qui vous seront utiles pour gérer la douleur des contractions,
  • Pour avoir l’accouchement le plus physiologique possible.

La préparation à l’accouchement comprend entre 6 à 8 séances, à raison d’une séance hebdomadaire.

Préparation à la naissance et préparation à l’accouchement sont parfaitement complémentaires.