Se débarrasser des cauchemars chez l’enfant

Les cauchemars chez l'enfant

Votre enfant fait de plus en plus de cauchemars ? Je vous propose d’aider votre enfant à faire partir les cauchemars qui lui gâchent ses nuits de manière définitive grâce à la sophrologie.

Identifier la ou les causes des cauchemars

Un cauchemar ponctuel n’a généralement aucune incidence. La nuit, le cerveau passe en revue les éléments vécus dans la journée de manière à classer, trier et éliminer les souvenirs et ce que l’on a appris. Dès qu’un événement a une charge émotionnelle, il peut influer sur la nuit à venir. Un cauchemar est alors un simple moyen d’expression d’une tension trop forte ressentie par l’enfant et qui n’a pu être véritablement exprimée dans la journée.

Un des fondements de la sophrologie est que

Toute tension non verbalisée s’imprime dans le corps et que toute tension corporelle impacte le mental et le cerveau

Par contre, un cauchemar récurrent n’est pas à prendre à la légère. C’est un signe fort d’une émotion négative profonde que l’enfant n’arrive pas à gérer.

En sophrologie, la 1ère étape sera de travailler sur la verbalisation et la compréhension du ou des cauchemars. Faire comprendre à l’enfant qu’un cauchemar, bien qu’angoissant, est un moyen que son corps et sa tête ont trouvé pour s’exprimer est finalement rassurant. Ce n’est pas anormal. Et la sophrologie permettra à votre enfant d’expérimenter d’autres moyens d’expression et de gestion de ses émotions.

Faire partir les cauchemars chez l’enfant définitivement

Chez les enfants, les résultats sont excellents. Parfois, une seule séance suffit tant ils sont réceptifs à la sophrologie.

L’accompagnement habituel se déroule sur 4 à 6 séances.

J’utilise des outils d’expression orale et corporelle. L’enfant apprend à se servir de son corps et de sa tête pour faire partir ses cauchemars. Certains outils lui serviront également toute la vie pour gérer ses émotions au mieux.

Tout ce que je fais avec votre enfant pendant la séance est consigné dans le ” cahier de sophrologie ” que choisira votre enfant. Il pourra ainsi refaire les exercices à la maison et y revenir des mois ou des années plus tard.