,

Que faire contre la fatigue

Quelles solutions contre la fatigue ?

Que faire contre la fatigue quand elle est ressentie dès le matin ? Combien luttent en permanence contre un manque d’énergie, les difficultés à se lever, la somnolence, etc… Avec parfois la culpabilité de ne pas réussir à faire toutes les choses souhaitées, à négliger sa famille, son couple ou ses amis. Mais de quel type de fatigue parle-t-on ?

Les différents types de fatigue

La fatigue physiologique

C’est avant tout un phénomène normal et physiologique. Tout effort fourni, qu’il soit physique ou intellectuel, doit être compensé par une phase de repos pour laisser le temps au corps et au cerveau de récupérer.

Un temps de sommeil insuffisant car trop court, ou de mauvaise qualité, en cas d’insomnie, conduit à une fatigue chronique et à des troubles physiologiques et psychiques. Irritabilité, sautes d’humeur, dépression, prise de poids, compulsions sucrées…, sont tous des symptômes montrant que le corps ne parvient pas à récupérer.

Savez-vous comment fonctionne le sommeil et quel est votre chronotype ?

La fatigue pathologique

Elle est souvent appelée asthénie. Elle apparaît spontanément, sans que l’on ait fait le moindre effort ou sinon des efforts modérés, et ne cède pas au repos.

Elle peut être physique (faiblesse musculaire marquée par une fatigabilité importante à l’effort) ou psychique (troubles de la concentration, perte de mémoire…).

La fatigue chronique

On parle de syndrome de fatigue chronique (SFC) quand une personne ressent une fatigue permanente depuis plus de 6 mois. Elle est invalidante et inexpliquée. C’est une maladie reconnue par l’OMS (Organisation mondiale de la santé). 

Les signes de fatigue 

Si vous ressentez une fatigue nerveuse ou psychique, vous pourrez avoir des difficultés à vous lever le matin, être démotivé ou vous sentir moins impliqué dans votre travail, avoir un moral fluctuant, ressentir des difficultés à vous concentrer ou avoir des trous de mémoire.

Quand vous ressentez une fatigue physique, vous récupérez difficilement après le sport, vous êtes davantage essoufflé pendant l’effort, vous avez des tensions musculaires, des douleurs articulaires, des crampes…

Les causes de la fatigue

L’apnée du sommeil : l’apnée du sommeil se manifeste par des ronflements bruyants et des arrêts respiratoires. Les personnes concernées se rendent rarement compte de leurs apnées, c’est souvent le conjoint qui s’en rend compte. Par contre la sensation de fatigue au réveil est réelle, créée par ces micro réveils qui peuvent rythmer toute la nuit et interrompre sans cesse le sommeil. Elle est favorisée en premier lieu par le surpoids, puis par l’alcool et les repas copieux.

L’anémie : elle est diagnostiquée grâce à une prise de sang et est généralement due à un manque de fer. La prise de sang est d’autant plus nécessaire qu’il existe différentes anémies dont les causes sont elles-mêmes variées. L’anémie se manifeste par une fatigue permanente, une pâleur, un essoufflement rapide, et parfois par des vertiges et des acouphènes.

L’hypothyroïdie : les perturbations de la thyroïde sont fréquentes car de nombreux facteurs peuvent l’impacter (grossesse, maladies, médicaments, carences alimentaires, environnement…). Elle entraîne un ralentissement global de l’organisme. Une fatigue intense, ressentie tout au long de la journée est un signe d’alerte, qui doit être confirmée en mesurant la TSH.

Certaines maladies : infections virales, cancer, diabète, maladies auto-immunes, maladies inflammatoires chroniques. Dans le cas d’une maladie inflammatoire chronique, tel que l’endométriose, l’arthrose ou le syndrome du colon irritable, le corps sécrète en permanence une quantité excessive de molécules inflammatoires. L’inflammation devient un symptôme en soi. Le système immunitaire étant sursollicité, la fatigue est très présente et n’est pas soulagée par le sommeil.

Certains médicaments.

Le stress : en excès, il empêche le corps de récupérer, physiquement et nerveusement.

Une alimentation déséquilibrée, à l’origine de carences : pour bien fonctionner, le corps a besoin de recevoir, par le biais de l’alimentation, un ensemble de vitamines, de minéraux, d’oligo-éléments, de fibres, d’antioxydants et d’acides gras, au quotidien.

Le manque de lumière : en hiver le manque de lumière perturbe le cycle veille/sommeil et provoque une somnolence, un ralentissement global, voire une dépression saisonnière.

Comment retrouver son énergie ?

Certaines carences ou le dysfonctionnement de certains organes peuvent être à l’origine d’une fatigue chronique. C’est pourquoi, lors d’une consultation en naturopathie, tout votre mode de vie est passé en revue. L’objectif de cet échange est de déterminer les causes de la fatigue, pour pouvoir en suite vous proposer un programme personnalisé. En naturopathie, je propose un protocole anti-fatigue basé sur un rééquilibrage alimentaire, des compléments alimentaires comme le magnésium et la vitamine D, des huiles essentielles pour se booster comme l’huile essentielle d’Epinette noire ou de Pin sylvestre, des plantes dynamisantes comme le ginseng ou le guarana.

Les techniques pour retrouver son énergie sont nombreuses mais elles ne conviennent pas à tous.

Le protocole est donc personnalisé.

En sophrologie, j’utilise des techniques de respiration, de relaxation profonde et de visualisation pour améliorer son sommeil et pour atténuer les effets du stress. L’objectif est de s’approprier les techniques pour ensuite pouvoir les intégrer dans son quotidien.

Articles récents